Une découverte pleine de promesses pour les maladies rares

Fabrice Lejeune, chercheur au laboratoire UMR 8161 M3T Mechanisms of Tumorigenesis and Target Therapies (Université de Lille, CNRS et Institut Pasteur de Lille), soutenu par la Fondation maladies rares vient de mettre au point un système de test dans des cellules pour identifier des nouvelles molécules pour corriger les mutations non-sens.