Ensemble, trouvons des traitements !
Nous suivre
Faire un don
Nous contacter
Haut

Une découverte pleine de promesses pour les maladies rares

Retour
Maladies rares

Fabrice Lejeune, chercheur au laboratoire UMR 8161 M3T Mechanisms of Tumorigenesis and Target Therapies (Université de Lille, CNRS et Institut Pasteur de Lille), soutenu par la Fondation maladies rares vient de mettre au point un système de test dans des cellules pour identifier des nouvelles molécules pour corriger les mutations non-sens. 

Grâce à ce test réalisé sur plus de 30 000 composés (dont des extraits de micro-organismes), les chercheurs ont ainsi mis en évidence une activité significative d’un extrait du champignon Lepista inversa, sur trois lignées cellulaires isolées de patients atteints de mucoviscidose. Cette découverte pourrait concerner de nombreuses maladies génétiques rares. 

• Pour lire l’étude parue dans la revue Plos, cliquez ici.
Ref : Benhabiles H, Gonzalez-Hilarion S, Amand S, Bailly C, PreÂvotat A, Reix P, et al. (2017)
Optimized approach for the identification of highly efficient correctors of nonsense mutations in human diseases. PLoS ONE 12(11): e0187930.

• Pour lire le communiqué de presse Inserm, cliquez ici
• Pour ré-ecouter l’émission sur France inter, cliquez ici

  • Maladies rares 15.12.2017

    Etats Généraux de la Déficience Intellectuelle

    Les Etats Généraux de...
    En savoir plus
  • La recherche 14.12.2017

    Nouvel AAP Chimie pour la Médecine 2018 – Fondation pour la recherche médicale

    La Fondation pour la...
    En savoir plus